Alouette Mag

Planète Sauvage : les lodges, pour prolonger l’expérience « Safari »

Cette semaine, Philippe Vignaud le directeur de Planète Sauvage nous ouvre les portes de ses lodges, 10 logements tout confort flambant neuf qui offrent une vue imprenable sur 7 hectares de savane africaine peuplés d'une centaine d'animaux ( girafes, oryx, pélicans, bœufs watussi…) Le parc animalier situé à Port-Saint-Père, à 15 minutes au sud de Nantes suit ainsi la grande tendance du moment au sein des parcs zoologiques français et plus largement européens. L'objectif étant d'inviter les visiteurs à prolonger leur séjour, en couple, en famille ou entre amis. Une prestation haut de gamme qui a un coût, et pourtant les réservations fonctionnent à plein régime. Coup de projecteur également sur le métier de soigneur animalier avec Vincent Lantheaume. Nommé responsable animalier de Planète Sauvage il y a 3 ans, il nous emmène dans les coulisses du parc et nous fait quelques confidences…

Cette semaine, Philippe Vignaud le directeur de Planète Sauvage nous ouvre les portes de ses lodges, 10 logements tout confort flambant neuf qui offrent une vue imprenable sur 7 hectares de savane africaine peuplés d'une centaine d'animaux ( girafes, oryx, pélicans, bœufs watussi…)

Le parc animalier situé à Port-Saint-Père, à 15 minutes au sud de Nantes suit ainsi la grande tendance du moment au sein des parcs zoologiques français et plus largement européens.

L'objectif étant d'inviter les visiteurs à prolonger leur séjour, en couple, en famille ou entre amis.

Une prestation haut de gamme qui a un coût, et pourtant les réservations fonctionnent à plein régime.

Coup de projecteur également sur le métier de soigneur animalier avec Vincent Lantheaume. Nommé responsable animalier de Planète Sauvage il y a 3 ans, il nous emmène dans les coulisses du parc et nous fait quelques confidences…

13 August 2019

Un été au Futuroscope

Cette semaine, rencontre avec Rodolphe Bouin, le Président du Futuroscope et Aurélien Mérit, responsable des animations et spectacles vivants. Rodolphe Bouin, 42 ans a rejoint l'équipe du Futuroscope en 2005 pour gérer le service boutique. Il a progressivement gravi les échelons avant de devenir en 2014 le bras droit de l'ancien Président Dominique Hummel (resté en poste durant 15 ans) puis de devenir au printemps 2018 le nouveau Big Boss du Parc de l'image, aujourd'hui l'un des sites touristiques les plus visités en France (près de 2 millions de visiteurs par an). Aurélien Mérit, arrivé au sein du parc de la Vienne en 2015, a lui été nommé il y a près de 2 ans responsable des animations et spectacles vivants. Il évoque avec enthousiasme ses différentes missions. Au sommaire de ce nouveau numéro, un retour sur la genèse du Futuroscope, un tour dans les coulisses du parc en cette période estivale, coup de projecteur sur les nouveautés 2019 et sur la future grande attraction du parc qui s'annonce spectaculaire et dont le lancement est prévu pour début 2020.

Cette semaine, rencontre avec Rodolphe Bouin, le Président du Futuroscope et Aurélien Mérit, responsable des animations et spectacles vivants.

Rodolphe Bouin, 42 ans a rejoint l'équipe du Futuroscope en 2005 pour gérer le service boutique. Il a progressivement gravi les échelons avant de devenir en 2014 le bras droit de l'ancien Président Dominique Hummel (resté en poste durant 15 ans) puis de devenir au printemps 2018 le nouveau Big Boss du Parc de l'image, aujourd'hui l'un des sites touristiques les plus visités en France (près de 2 millions de visiteurs par an).

Aurélien Mérit, arrivé au sein du parc de la Vienne en 2015, a lui été nommé il y a près de 2 ans responsable des animations et spectacles vivants. Il évoque avec enthousiasme ses différentes missions.

Au sommaire de ce nouveau numéro, un retour sur la genèse du Futuroscope, un tour dans les coulisses du parc en cette période estivale, coup de projecteur sur les nouveautés 2019 et sur la future grande attraction du parc qui s'annonce spectaculaire et dont le lancement est prévu pour début 2020.

06 August 2019
30 July 2019

Les Vieilles Charrues : ce n’est pas que de la musique !

Le rideau vient de tomber sur la 28e édition du Festival des Vieilles Charrues que notre journaliste Louise Godin a vécue de l'intérieur. Pendant 4 jours, du 18 au 21 juillet, 270 000 festivaliers ont déferlé sur le fameux site de Kerampuilh pour applaudir les 81 artistes, entre valeurs sûres et découvertes qui se sont tour à tour succédé sur les différentes scènes du festival breton. Pour Alouette Mag cette semaine, Louise a recueilli les témoignages de deux personnalités du rendez-vous musical carhaisien. D'un côté, Jean-Luc Martin, le Président des Vieilles Charrues depuis 2002, promu chevalier de la Légion d'honneur il y a 2 ans. De l'autre, Jean-Marc Quéré. Ce quinquagénaire dynamique, qui vit aujourd'hui en Vendée, retourne chaque été depuis 10 ans, dans son Finistère natal pour retrouver la grande famille de bénévoles. Deux hommes aux deux extrémités de la chaîne, qui ont tous les deux en commun la même passion pour le festival carhaisien.

Le rideau vient de tomber sur la 28e édition du Festival des Vieilles Charrues que notre journaliste Louise Godin a vécue de l'intérieur.

Pendant 4 jours, du 18 au 21 juillet, 270 000 festivaliers ont déferlé sur le fameux site de Kerampuilh pour applaudir les 81 artistes, entre valeurs sûres et découvertes qui se sont tour à tour succédé sur les différentes scènes du festival breton.

Pour Alouette Mag cette semaine, Louise a recueilli les témoignages de deux personnalités du rendez-vous musical carhaisien.

D'un côté, Jean-Luc Martin, le Président des Vieilles Charrues depuis 2002, promu chevalier de la Légion d'honneur il y a 2 ans.

De l'autre, Jean-Marc Quéré.

Ce quinquagénaire dynamique, qui vit aujourd'hui en Vendée, retourne chaque été depuis 10 ans, dans son Finistère natal pour retrouver la grande famille de bénévoles.

Deux hommes aux deux extrémités de la chaîne, qui ont tous les deux en commun la même passion pour le festival carhaisien.

23 July 2019

Fort Boyard a 30 ans !

Qui aurait pu imaginer un tel succès ? Le 7 juillet 1990, une nouvelle émission de divertissement débarque à la télévision française. Son titre « Les Clés de Fort Boyard ». Diffusée à l'époque sur Antenne 2, le jeu invite une équipe de 6 candidats à réaliser une série d'épreuves intellectuelles et sportives, avec au bout de l'aventure, la possibilité de repartir avec un trésor constitué de boyards. Le tout dans le cadre magique du Fort Boyard, ce monstre de pierre qui émerge des flots au large de la Charente-Maritime, entre les îles d'Aix et d'Oléron. Depuis, l'émission intitulée simplement « Fort Boyard » est devenue un rendez-vous incontournable de l'été. Et les candidats autrefois anonymes sont aujourd'hui des célébrités. Alors que France 2 célèbre cette année la 30e saison de « Fort Boyard » en proposant des surprises et des nouveautés, la rédaction d'Alouette est allée à la rencontre de Stéphane Villain. Pour le Président de Charentes Tourisme et Vice-Pdt du conseil départemental de la Charente-Maritime, l'émission « Fort Boyard » est incontestablement une formidable vitrine pour le département ! Vous entendrez aussi les témoignages de Patrice Laffont, le tout premier animateur de l'émission, d'Olivier Minne, aux commandes du programme depuis 2003, et vous découvrirez que Passe-Muraille (de son vrai nom Anthony Laborde) parle !

Qui aurait pu imaginer un tel succès ?

Le 7 juillet 1990, une nouvelle émission de divertissement débarque à la télévision française.

Son titre « Les Clés de Fort Boyard ». Diffusée à l'époque sur Antenne 2, le jeu invite une équipe de 6 candidats à réaliser une série d'épreuves intellectuelles et sportives, avec au bout de l'aventure, la possibilité de repartir avec un trésor constitué de boyards.

Le tout dans le cadre magique du Fort Boyard, ce monstre de pierre qui émerge des flots au large de la Charente-Maritime, entre les îles d'Aix et d'Oléron.

Depuis, l'émission intitulée simplement « Fort Boyard » est devenue un rendez-vous incontournable de l'été. Et les candidats autrefois anonymes sont aujourd'hui des célébrités.

Alors que France 2 célèbre cette année la 30e saison de « Fort Boyard » en proposant des surprises et des nouveautés, la rédaction d'Alouette est allée à la rencontre de Stéphane Villain. Pour le Président de Charentes Tourisme et Vice-Pdt du conseil départemental de la Charente-Maritime, l'émission « Fort Boyard » est incontestablement une formidable vitrine pour le département !

Vous entendrez aussi les témoignages de Patrice Laffont, le tout premier animateur de l'émission, d'Olivier Minne, aux commandes du programme depuis 2003, et vous découvrirez que Passe-Muraille (de son vrai nom Anthony Laborde) parle !

16 July 2019

Thomas Voeckler : le Tour dans la peau

Entretien cette semaine avec Thomas Voeckler, à l'occasion de la 106e édition du Tour de France et du centenaire du Maillot jaune. L'ancien coureur professionnel, natif d'Alsace qui a effectué l'ensemble de sa carrière en Vendée, dans l'équipe de Jean-René Bernaudeau, est entré dans l'Histoire du Tour avec un grand H le jour où il décroche pour la première fois le maillot jaune. C'était le 8 juillet 2004. Cette année-là, il portera la très convoitée et prestigieuse tunique jaune durant 10 jours. Un exploit qu'il réitérera 7 ans plus tard, lors du Tour 2011, parti... de Vendée. Pour Alouette Mag, Thomas Voeckler aujourd'hui consultant sportif et sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, revient sur ses exploits sportifs, évoque ses projets mais aussi son bonheur d'être papa.

Entretien cette semaine avec Thomas Voeckler, à l'occasion de la 106e édition du Tour de France et du centenaire du Maillot jaune. L'ancien coureur professionnel, natif d'Alsace qui a effectué l'ensemble de sa carrière en Vendée, dans l'équipe de Jean-René Bernaudeau, est entré dans l'Histoire du Tour avec un grand H le jour où il décroche pour la première fois le maillot jaune. C'était le 8 juillet 2004. Cette année-là, il portera la très convoitée et prestigieuse tunique jaune durant 10 jours. Un exploit qu'il réitérera 7 ans plus tard, lors du Tour 2011, parti... de Vendée. Pour Alouette Mag, Thomas Voeckler aujourd'hui consultant sportif et sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, revient sur ses exploits sportifs, évoque ses projets mais aussi son bonheur d'être papa.

09 July 2019

Philippe et Thomas Maindron, la passion de la musique, de père en fils.

Dans la famille Maindron, je demande…le père, Philippe, président et créateur du Festival de Poupet et le fils, Thomas, aujourd’hui programmateur et régisseur général, né, hasard de la vie en 1987, année de la toute première édition de l’événement. C’est dans la petite commune vendéenne de St Malô-du-Bois ( 1500 âmes) que se déroule tous les étés durant trois semaines le Festival de Poupet. L’événement, qui n’était au départ qu’une simple fête locale, est devenu au fil des éditions, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique et pour les artistes de la scène française et internationale, tous tombés sous le charme de l’écrin de verdure que propose le Festival, mais aussi de l’équipe de 600 bénévoles qui veille aux moindres détails pour que la fête soit chaque année une réussite. Avec une énergie et une bonne humeur communicatives, Philippe et Thomas Maindron, très complices nous en disent plus sur l’édition 2019, nous dévoilent les coulisses de l’événement, des anecdotes parfois insolites, et nous confient leurs plus belles émotions durant le festival.

Dans la famille Maindron, je demande…le père, Philippe, président et créateur du Festival de Poupet et le fils, Thomas, aujourd’hui programmateur et régisseur général, né, hasard de la vie en 1987, année de la toute première édition de l’événement.

C’est dans la petite commune vendéenne de St Malô-du-Bois ( 1500 âmes) que se déroule tous les étés durant trois semaines le Festival de Poupet. L’événement, qui n’était au départ qu’une simple fête locale, est devenu au fil des éditions, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique et pour les artistes de la scène française et internationale, tous tombés sous le charme de l’écrin de verdure que propose le Festival, mais aussi de l’équipe de 600 bénévoles qui veille aux moindres détails pour que la fête soit chaque année une réussite.

Avec une énergie et une bonne humeur communicatives, Philippe et Thomas Maindron, très complices nous en disent plus sur l’édition 2019, nous dévoilent les coulisses de l’événement, des anecdotes parfois insolites, et nous confient leurs plus belles émotions durant le festival.

01 July 2019